Header Mineral Wool Association

Propagation d’incendie : classes CEN

Aujourd'hui, des normes nationales relatives à la « réaction au feu » sont en vigueur dans toute l'Europe. Ces normes ont été élaborées il y a une cinquantaine d'années lorsque les matériaux de construction étaient principalement constitués de bois, de verre, de pierre et de ciment. Elles n'étaient pas censées être mises en œuvre pour tester la variété considérable de matériaux de construction utilisés dans le monde moderne. La Communauté européenne a maintenant élaboré un nouvel ensemble de normes qui peuvent également être utilisées pour évaluer les matériaux de construction actuels. Les classes de « réaction au feu » testent trois propriétés des matériaux de construction : propagation du feu, intensité de la fumée dégagée et production de gouttelettes enflammées.

Propagation du feu
Classe A1Classe A2Classe BClasse CClasse DClasse EClasse F
Embrasement généralisé impossible* Embrasement généralisé impossible** Embrasement généralisé impossible *** Embrasement généralisé après plus de 10 min Embrasement généralisé survenant entre 2 et 10 min Embrasement généralisé en moins de 2 min

Non testée

Il y a une différence fondamentale entre un matériau de construction pouvant provoquer un embrasement généralisé et un matériau qui ne le peut pas. La signification d'embrasement généralisé (ou « flashover » en anglais) est décrite en bas de la page. Vous pouvez voir un bâtiment dont les murs tiennent toujours mais dans lequel survient pratiquement un incendie explosif. Le toit du bâtiment est situé à 2-3 mètres au-dessus des murs. Les matériaux de construction des classes A1, A2 et B ne peuvent pas contribuer à un embrasement généralisé. Les matériaux de construction de classe C peuvent y contribuer mais après plus de 10 minutes. Pour mémoire : les pompiers arrivent normalement sur le site environ 15 à 20 minutes après le signalement de l'incendie.

Les produits de classe D contribuent à des embrasements généralisés survenant dans une fourchette de 2 à 10 minutes. Les produits de classe E contribuent à des embrasements généralisés survenant en moins de 2 minutes. La classe F n'est pas testée.

Intensité de la fumée
Classe A1Classe A2Classe BClasse CClasse DClasse EClasse F
Aucun test requis s1:Smoke Security Class A2 s2:Smoke Security Class B & C s3:Smoke Security Class D Non testée Non testée

L'intensité de la fumée est uniquement testée pour les classes A2 à D. Il y a trois niveaux d'intensité s1, s2 et s3. L'intensité de la fumée est un élément vital pour les personnes bloquées dans un bâtiment enflammé. La plupart des décès survenant au cours des incendies sont dus à la fumée. La quantité de fumée dégagée à l'extérieur du bâtiment représente également une source de pollution.

Gouttelettes enflammées
Classe A1Classe A2Classe BClasse CClasse DClasse EClasse F
Aucun test requis d0 : Aucune gouttelette dans un laps de temps de 600 secondes d1 : Les gouttelettes brûlent pendant moins de 10 secondes dans un laps de temps de 600 secondes d2 : Différent de d0 ou d1 - ou d2

Non testée

1 CEN: Normes européennes de « réaction au feu » (propagation du feu, intensité de la fumée et gouttelettes enflammées
* Les produits de classe A1 sont incombustibles. Ils ne provoquent pas et n'alimentent pas d'inflammation au cours du test de non-combustibilité. Si les produits A1 contiennent un composant organique quel qu'il soit, l'énergie émise sera très limitée.
** Les produits de classe A2 ne doivent pas alimenter l'inflammation pendant plus de 20 secondes au cours du test de non-combustibilité. Les produits de classe A2 doivent être testés pour la contribution au feu, l'intensité de la fumée et les gouttelettes enflammées.
*** L'inflammation des produits de classe B ne doit pas se propager sur plus de 150 mm en 60 secondes au cours de l'essai à la petite flamme. Les produits de classe B doivent être testés pour la contribution au feu, l'intensité de la fumée et les gouttelettes enflammées.