Header Mineral Wool Association

Durabilité et isolation minérale

La construction et la rénovation font partie intégrante de notre société. Afin de laisser aux générations suivantes un environnement vivable, il est important que nous fassions des choix durables aujourd'hui.

L’isolation y joue un rôle important.

 

Dans la conception durable d'un bâtiment ou d'une rénovation, nous utilisons le principe de Trias Energetica. Cette stratégie a été développée pour concevoir des bâtiments de manière durable et est fondée sur trois règles de base : limiter la consommation d'énergie, utiliser les énergies renouvelables et limiter l'utilisation de combustibles fossiles. La MWA soutient ce principe.

1 -> réduire la demande d’énergie

2 -> utiliser des énergies renouvelables

3 -> si besoin, utiliser les énergies fossiles de manière la plus efficace possible

  

L’isolation minérale est utilisée dans la construction et l’industrie depuis des dizaines d’années. Elle améliore sensiblement les prestations énergétiques des bâtiments. Par conséquent, moins de chauffage et de refroidissement sont nécessaires. La consommation d’énergie est donc réduite, ainsi que les émissions de gaz à effet de serre (CO2), et ce, pendant toute la durée d’utilisation du bâtiment. L’isolation minérale s’intègre donc parfaitement dans un bâtiment durable.

 

Mesurer la durabilité.

La Commission européenne a déterminé que le degré de durabilité d'un bâtiment est mesuré sur la base de normes (EN 15804 et EN 15978). Celles-ci garantissent que l'information fournie est établie d'une manière compréhensible et correcte. La MWA soutient ces normes et instruments de mesure objectifs afin de calculer et classifier la durabilité.

 

Pour vérifier si un produit de construction est vraiment durable, il est nécessaire d’examiner non seulement le produit lui-même, mais aussi la façon dont il se comporte lorsqu'il est appliqué. L'isolation minérale, par exemple, peut être utilisée sans restriction dans n'importe quel type d'enveloppe de bâtiment. Elle conserve toujours sa valeur d'isolation, n'attire pas l'eau, n'absorbe pas l'humidité et résiste au feu. Toutefois, il n’en va pas de même pour tous les matériaux d’isolation bioécologiques. Certains de ces matériaux ont des possibilités d'application plus limitées en raison de leurs propriétés techniques, notamment en raison de leur sensibilité à l'humidité ou de leur réaction au feu.

 

La nature durable

L’isolation minérale est produite à partir de sable et de verre (laine de verre), de verre recyclé et de minéraux (verre cellulaire) ou de roche volcanique (laine de roche). Ces matières premières naturelles sont présentes en grande quantité dans la nature et sont inépuisables. En outre, l’isolation minérale est réutilisée et recyclée. L’élimination ou l’incinération est donc superflue.

Répercussion sur l’environnement

Enfin, si l'on considère l'impact sur l'environnement, il apparaît que les matériaux d'isolation « naturels » (tels que le lin, la cellulose, la laine de mouton) ne sont pas plus durables que l'isolation minérale. Des études montrent que l'isolation minérale est au moins aussi bonne pour l'ensemble du cycle de production et de distribution en matière d'impact environnemental que ces autres solutions.

 

À propos de la MWA

 

La Mineral Wool Association Benelux (MWA) a été créée en 1987 en tant qu’association de producteurs belges et néerlandais de laine de verre, de laine de roche et de tout ce qu’on appelle laine minérale. Les membres actuels sont les entreprises Knauf Insulation, Rockwool B.V., Saint-Gobain Isover et URSA Benelux. En outre, Pittsburgh Corning, fabricant de verre cellulaire, est un membre associé.

 

MWA met en avant les avantages de l’isolation minérale en matière de prestation thermique, de confort acoustique, de sécurité incendie et de durabilité. L’association est impliquée dans toute une série de sociétés de toutes technicités de produits et de tous niveaux hiérarchiques. Elle participe aux organes consultatifs pour la construction, prend part à des discussions en matière de normalisation, soutient la recherche et les améliorations technologiques, publie dans des revues et est présente lors de colloques.

 

Tous les membres de la MWA produisent en Belgique ou aux Pays-Bas pour le marché du Benelux, mais aussi pour exporter. La connaissance technologique en matière de produits d’isolation minérale est donc très forte au Benelux.

 

En Belgique, la MWA est notamment membre du CIR (Conseil d’Isolation / Isolatieraad) et des PMC (Producteurs belges de matériaux de construction). Aux Pays-Bas, elle est membre de la NVTB (Association néerlandaise pour les fournisseurs dans la construction) et de la Fondation pour l’information sur les produits d’intérêt écologique (MRPI). Au niveau européen, elle est en relation avec EURIMA (l’Association des fabricants de laine minérale européens).

 

La MWA possède un site web contenant des informations détaillées :

-  pour la Belgique        www.mineralewol.be  et  www.laineminerale.net ;

-  pour les Pays-Bas        www.mineralewol.net

 

Document: Download